Gérard
Serée
peintre & graveur





1983 : grandes randonnées et escalades dans le massif du Mercantour, un peu plus tard le Dôme des Écrins.

1984 : à New York en mai : exposition personnelle : Galerie Atelier D à Manhattan, chez Philippe Chomienne. Dépôt de plusieurs œuvres à la galerie Emily Harvey qui vendra plusieurs peintures en 1985.
Il exécute en public à la Galerie de la Marine à Nice une peinture en compagnie du Jazzman Barney Wilen. 1986 : naissance de Fanny-Alma.

1987 : il fait des interventions en tant que graveur et peintre dans des collèges, lycées et autre lieux.

1989 : à Paris il réalise une peinture 340 x 740 cm pour le Théâtre de Rosny-sous-Bois.

1992 : il décide de retourner à la villa Arson. Il y réalise ses deux premiers livres d'artistes.

1993 : peaufine sa technique de gravure au contact de Mon Chew Wong.

1994 : il crée les éditions Atelier Gestes et Traces ; Acquisition d’une presse ''taille douce''

2005 : vente d’un grand nombre de ses œuvres par la Galerie Michelle Champetier de Cannes.

2009 : mai juin, invité à l'institut Français de Tétouan au Maroc en résidence d'artiste pour trois semaines.réalise là-bas neuf gravures eaux-fortes et pointes-sèches,'' certaines de ces gravures accompagneront des textes de Marc Kober écrits au Maroc la même année.

Depuis, 2013 toutes ses toiles sont peinte dans son atelier de Cuèbris

2014 : a ce jour Gérard Serée a réalisé 82 livres d'artistes ( plus de 700 gravures ) en collaboration avec 47 auteurs. Son travail est actuellement présent dans de nombreuses collections.







Biographie

Gérard Serée, peintre, graveur, éditeur d'estampes et de livres d'artiste

1949 : naissance à Évreux le 6 février.

1960 : commence à peindre dés l'âge de 12 ans.

1964 : prend des cours de peinture avec le peintre Michel Saillour et suit les cours de dessin à l’académie d’Évreux avec Solange Baudoux. Fait des paysages et des natures mortes sur le vif. L'été pratique la tauromachie à Royan.

1965 : visite la première rétrospective Chaïm Soutine au jeu de Paume à Paris. L'été pratique la tauromachie sur la côte Basque.

1966 : va à Honfleur et Trouville en mobylette pour peindre les ports. L'été combat un jeune taureau à Benidorm (Espagne).

1967 : rencontre avec Lanza Del Vasto à Évreux. L'été part en auto stop au Moyen-Orient où il attrape la fièvre Typhoïde à Beyrouth.

1969 : s'installe à Cannes. A Mougins il rencontre Pablo Picasso qui l’encourage à poursuivre son travail.

1970 : il s’installe à Nice est admis à la Villa Arson où commencent officiellement ses études artistiques; il y suit plus particulièrement l’enseignement de Daniel Dezeuze, découvre Support Surfaces.

1972 : rencontre Anita qui deviendra son épouse en 1974. Voyages en Italie, Grèce, Espagne et au Maroc.

1976 : le galeriste Jean Fournier lui achète une œuvre pour sa collection, à l'occasion d'un voyage aux USA, il découvre la peinture américaine.

1979 : voyage au Royaume Uni : découverte de la série des toiles lie de vin de Mark Rotko à la Tate Gallery de Londres.

1980 :naissanced'Anaïs-Laure. A New York : il découvre l’espace de Jean Dupuy le Gromette studio, qui deviendra plus tard la galerie d'Emily Harvey. Obtient une aide du Ministère de la culture pour sa première exposition Galerie Anne Roger, Nice. Fait partie du groupe des artistes de l'atelier de la rue Saint Vincent à Nice avec Jean Borsoto, Denis Castellas, Jacques Chaumard, Patrick Lanneau, Manuel Taraio et Gérald Thupinier.

1981 à 1983 : il est invité en résidence d'artiste à la fondation Marie-Louise Jeanneret à Boissano ( Italie)